• RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D’ÉLECTRICITÉ : LE GOUVERNEMENT ENTEND INSTALLER DES LAMPES LED, DANS LES MÉNAGES ET BÂTIMENTS ADMINISTRATIFS.

0
24

La réduction de la consommation d’électricité reste une préoccupation pour le
gouvernement burkinabè. C’est pourquoi, il a adopté, au cours du conseil des ministres du mercredi 21 juin 2017, « un appel d’offres national pour l’acquisition et l’installation de 1,5 million de lampes LED, en remplacement des lampes fluorescentes dans les ménages et bâtiments administratifs ».

Lors de la dernière session ordinaire du conseil des ministres, le gouvernement a pris l’engagement de mener une opération visant à acquérir et à installer 1,5 million de lampes LED en remplacement des lampes fluorescentes dans les ménages et bâtiments administratifs. Le but de cette option, dont le coût de réalisation, selon le ministre en charge de l’énergie, s’élève à 6 milliards de francs CFA, est de réduire la part de l’éclairage domestique et publique en matière de consommation d’électricité, estimée à 30%. Selon le ministre de l’Energie, Pr Alfa Oumar Dissa cette opération apparaît comme une alternative à l’énergie solaire. En effet, elle consistera :
« À remplacer progressivement les lampes à tubes fluorescents par des lampes LED, autour de 15 à 18 watts, qui consomment deux fois moins et éclairent plus (…). Cette opération va permettre de gagner environ 20 mégawatts en termes de diminution de puissance au plan national. Ce qui va favoriser la diminution des factures d’électricité des ménages et des bâtiments publics, mais aussi à l’Etat de pouvoir gagner sur la subvention de l’électricité (…). Nous avons fait le calcul sur la base de trois lampes LED par ménage raccordé au réseau de la SONABEL. Tous les ménages qui ont un abonnement SONABEL, pourront bénéficier de l’installation de trois lampes. Il y a aussi les bâtiments publics, dont les lampes
seront remplacées progressivement par des lampes LED », a précisé le Pr Alfa Oumar Dissa.

Pour la mise en œuvre « On aura des entreprises, qui vont installer les lampes en utilisant le canal du service de recouvrement de la SONABEL, et d’autres qui vont suivre l’opération pour vérifier la qualité du matériel », a-t-il renchéri.
En réalité, le gouvernement burkinabè a fait de l’efficacité énergétique, une priorité,
conformément aux engagements pris par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. A entendre le patron de l’énergie, cette opération qui pourrait débuter au troisième trimestre de l’année 2017 est « bonne ». Elle a déjà été menée dans des pays comme le Maroc, le Canada, la France, le Sénégal et la Guinée, cités en référence en matière d’économie d’énergie.

Moussa Kaboré
Refletafrique.net

LAISSER UN COMMENTAIRE