Côte d’Ivoire : Des tirs nourris à Abobo, N’Dotré, Cocody Angré, 8ème tranche Palmeraie et Plateau

1
191

Selon des médias sur place à Abidjan, des hommes armés et cagoulés auraient réquisitionné des camions de police et de gendarmerie, suspendant ainsi l’ « opération épervier » menée conjointement par les deux catégories de Forces de défense et de sécurités cités.

C’est en effet aux environs de 2 heures du matin que des tirs nourris sont entendus dans la capitale économique ivoirienne. Ces tirs sont essentiellement localisés à Abobo, N’Dotré, Cocody Angré, 8ème tranche Palmeraie et au Plateau selon les sources sur place. La communication radio au niveau de la police a été interrompue selon les mêmes sources.

Une atmosphère politique tendue en prélude des jeux de la francophonie semble s’afficher avec le soupçon d’un mouvement d’humeur de soldats mutins, sans que des précisions ne puissent être obtenues jusqu’à l’heure.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

1 COMMENTAIRE

  1. Pour ma part, j’estime, selon mon analyse, que nous assistons aux répercussions de ce qu’il fallait éviter; la rébellion qui se construit en réalité par des objectifs partiels ou du moins personnels attendus par ceux qui l’orchestrent. Bien qu’on peut dire que l’armée nationale connaît un certain disloquement, mais restons convaincus que tout peut se rétablir. A condition que la réconciliation tant souhaitée soit concrète sur le terrain. C’est-à-dire de la cellule familiale à la rue en passant par les lieux de travail. Que dieu bénisse toujours la terre ivoirienne qui m’a vu naître et grandir.

LAISSER UN COMMENTAIRE